La respiration est indispensable à la vie ! Le rythme respiratoire avoisine normalement les 12 cycles par minute. Lors de l’inspiration le corps va capter de l’Oxygène et lors de l’expiration il va se débarrasser de l’excès de CO2. 

La respiration a aussi un effet sur la régulation du pH de l’organisme : une hyperventilation va par exemple diminuer l’acidité en se débarrassant du CO2 et, à l’inverse, une baisse de la ventilation va augmenter l’acidité.

Pourquoi une hyperventilation risque-t-elle de déclencher une crise ?

Lors d’un effort physique, en altitude ou après une émotion forte, la personne va se trouver en hyperventilation et son pH va donc augmenter.

Cette alcalinisation du sang va provoquer dans l’organisme un changement dans l’équilibre entre le calcium ionisé qui va diminuer et le calcium combiné à des protéines qui va augmenter car l’organisme va essayer de rétablir le pH à son niveau normal. En conséquence, le taux de calcium ionisé va temporairement diminuer et des symptômes d’une hypocalcémie (crampes, etc.) pourront apparaître.

Dans une pareille situation, il faut essayer de supprimer les causes de l’hyperventilation et rétablir une respiration d’une fréquence plus faible. On peut aussi momentanément utiliser la technique du “sac papier” (celui qu’on vous donne dans les avions …) pour forcer l’organisme à réabsorber son propre C02 expiré.

Les malades atteints d’hypoparathyroïdie sont encore plus sensibles à cette situation dans la mesure où leur niveau de calcium est déjà souvent limite. Pas la peine de rajouter une cause d’hypocalcémie supplémentaire …