Les Causes

Vous trouverez ci-dessous une liste des principales causes qui peuvent être à l'origine de la maladie d'hypoparathyroïdie (ou hypoparathyroïdisme). Dans le chapitre "Ressources" vous trouverez davantage d'informations concernant en particulier les origines non chirurgicales de la maladie.

Les interventions chirurgicales

Elle constituent la majorité des cas (environ 75%). L'Hypoparathyroïdie est une conséquence d'une intervention chirurgicale qui a endommagé ou détruit une partie ou toutes les glandes parathyroïdes (voir le sous-menu "Définition" pour plus de détail sur ces glandes). La production d'hormone PTH est donc perturbée, réduite ou supprimée.

Les interventions chirurgicales concernent en général les glandes thyroïdes ou la zone du cou. Les cas les plus fréquents sont :

  • Les interventions liées à l'hyperthyroïdisme et touchant les glandes thyroïdes toutes proches
  • Les cancers de la thyroïde
  • Les goîtres entraînant le gonflement anormal des glandes thyroïdes

Lorsque les 4 glandes parathyroïdes ne fonctionnent plus ou plus suffisamment pour produire le bon niveau d'hormone PTH alors les symptômes de la maladie apparaissent.

Les origines idiopatiques

L'Hypoparathyroïdie peut aussi ne pas avoir de cause connue et apparaître spontanément à n'importe quel moment de la vie.

Les origines génétiques

L'Hypoparathyroïdie peut être héritée génétiquement. Elle peut se caractériser par une absence, une atrophie ou une malformation des glandes parathyroïdes. Ces formes peuvent se retrouver parmi des membres d'une même famille, apparaître souvent dès l'enfance et être associées à d'autres maladies comme la maladie d'Addison.

Les pseudo-hypoparathyroïdies

Il s'agit d'une déficience génétique rare dans laquelle les glandes parathyroïdes produisent l'hormone PTH mais l'organisme n'est pas capable de l'utiliser ou d'y répondre. Cette maladie peut toucher uniquement les glandes parathyroïdes ou être la conséquence d'un syndrome touchant d'autres organes également . 

Les pseudo-pseudo-hypoparathyroïdies

Il s'agit d'une déficience encore plus rare dans laquelle le niveau de calcium est apparemment normal. Les patients ont le syndrome AHQ (Albrights Hereditary Osteodystrophy) et doivent suivre un traitement particulier.

Les formes complexes

Il s'agit de formes héréditaires ou congénitales dans laquelle une variété de tissus ou d'organes sont affectés. Elles comprennent le syndrome DiGeorge, le syndrome Autoimmune polyglandulaire type 1, etc.